Voici 3 règles à mémoriser pour réaliser une pâte à crêpes simple et rapide

Comme chaque 2 février, nous fêtons la Chandeleur ! Et qui dit Chandeleur, dit crêpes. Alors si vous n’avez pas encore de recette préférée, nous vous partageons quelques astuces pour préparer une pâte à crêpes sans prise de tête : règle 3. Explications !

Les amateurs de gastronomie attendent avec impatience cette célébration. On parle évidemment de la Chandeleur ! Comme chaque année, le 2 février nous dégusterons de délicieuses crêpes, sucrées ou salées (et même les deux !). Et savez-vous d’où vient cette tradition ?

La Chandeleur, ou fête aux chandelles, est célébrée 40 jours après Noël. Il s’agit d’une fête religieuse chrétienne qui coïncide avec la présentation de Jésus au Temple et c’est seulement à cette occasion que la crèche est retirée (pour symboliser la fin du cycle de la Nativité). Mais qu’est-ce que cela a à voir avec les crêpes ? Eh bien, cette coutume vient du pape Gelasel Ier qui distribuait des crêpes aux pèlerins arrivant à Rome, pour la fête aux chandelles. La forme de la crêpe et sa couleur dorée rappellent également le disque du soleil (évoquant ainsi le retour du printemps après l’hiver).

Alors si la tradition dit qu’il faut faire frire des crêpes avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche (pour ressentir de la prospérité tout au long de l’année), de nos jours cette coutume est un peu dépassée. A cette époque, il existait un autre rituel : ranger la première crêpe au-dessus du placard pour que la récolte de cette année soit abondante. Bref, aujourd’hui on ne fait plus tout ça à l’occasion de la Chandeleur mais on aime toujours partager des crêpes en famille ou entre amis.

Mais si vous n’avez pas toujours besoin de chercher des recettes de pâte à crêpes dans les livres ou sur Internet, voici des conseils simples à garder en tête pour que vos crêpes soient une réussite à chaque fois ! Avec règle 3Vous ne pouvez plus vous tromper.

Pour réaliser des crêpes facilement, voici 3 règles à retenir ! Crédit : iStock

Règle 3, une formule qu’il faut mémoriser pour que les crêpes soient toujours réussies !

Si vous ne voulez pas vous embêter à chercher une recette de pâte à crêpes, il vous suffit de retenir cette petite formule simple. C’est comme une recette de gâteau au yaourt où l’on mesure le moule à yaourt. Mais pour la pâte à crêpes, on utilise la règle de 3 pour les proportions. On calcule donc : 300 g de farine de blé, 3 œufs, 3/4 litre de lait, 3 cuillères à soupe d’huile neutre et une pincée de sel.

Notez que cette formule ne contient pas de sucre. Vous pouvez donc ajouter une cuillère à soupe de sucre à la pâte à crêpes sucrée. Ensuite, à vous d’aromatiser la recette avec l’arôme de votre choix ! Fleur d’oranger, rhum, vanille… La recette peut finalement être modulée à votre guise, mais les ingrédients de base restent les mêmes et c’est très facile à retenir.

Pour réaliser une pâte à crêpes selon la règle de 3, commencez par mélanger la farine tamisée et le sel dans un saladier. Nous faisons un trou au centre, cassons l’œuf et ajoutons l’huile. Mélangez au fouet puis versez le lait petit à petit, le mélange doit être bien lisse et homogène. Laissez reposer la pâte à crêpes au moins 1 heure, puis faites cuire les crêpes dans une poêle bien chaude avec un peu d’huile.

L’astuce pour garder des crêpes aussi moelleuses que possible ? Lorsque les crêpes sont cuites, disposez-les sur une assiette et couvrez d’un torchon propre. La chaleur empêchera les crêpes de se dessécher et resteront moelleuses ! Ensuite, tout ce que vous avez à faire est de sortir les meilleures garnitures pour les déguster.

La règle 3 vous permettra de réaliser de délicieuses crêpes sans difficulté. Crédit : iStock

Pâte à crêpes 4, 3, 2, 1 pour faire une pâte à crêpes sans croûte

Si vous n’avez pas de balance chez vous, pas de panique ! Il existe une autre façon simple de préparer la pâte à crêpes ! C’est Francine Brand qui a partagé cette astuce : le pâte à crêpes 4, 3, 2,1. Pour cette recette, mélangez 4 verres de lait, 3 œufs, 2 verres de farine et 1 pincée de sel. C’est trop facile, non ?

Abonnez-vous à la newsletter Démotivatur !

En saisissant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *